Robin Trower

Genre blues rock, classic rock, blues, guitar virtuoso, rock

Né au milieu des années 40, Robin Trower s'est affirmé en tant que phénomène de la guitare lors de son passage dans le groupe Procol Harum
interprete du légendaire slow 'A Whiter Shade of Pale,') puis c'est en prenant son indépendance en 1972 qu'il s'est fait une réputation de surdoué de la
guitare : adepte des distorsions et des effets "wha-wha" il avait coutume lors de ses concerts, de faire "pleurer" sa
stratocaster, adepte aussi du vibrato il mimait les sons plaintifs qu'il faisait sortir de sa guitare.

Entre 1973 et 2005, il a sorti une quinzaine d'albums de qualité inégale, auteur de chef d'oeuvres reconnu mondialement comme "Bridge Of Sighs" ou
"Victim Of The Fury" dans les années 70, son style flamboyant s'est mal adapté au, virage des années 80, malgré son association avec le légendaire Jack Bruce (The Cream) ce dernier n'a jamais vraiment réussi à faire oublier le chanteur du trio d'origine, James Deware, à la voix chaude et veloutée.

Il a eu le mérite d'avoir réussi à combler les oprhelins de Jimi Hendrix en créant un genre musical bien à lui : le hard-blues, mélange de blues et de sons électriques saturés.

Il est toujours en activité à ce jour et son dernier album "Another Days Blues" témoigne d'une énergie intacte.


Source

Né au milieu des années 40, Robin Trower s'est affirmé en tant que phénomène de la guitare lors de son passage dans le groupe Procol Harum
interprete du légendaire slow 'A Whiter Shade of Pale,') puis c'est en prenant son indépendance en 1972 qu'il s'est fait une réputation de surdoué de la
guitare : adepte des distorsions et des effets "wha-wha" il avait coutume lors de ses concerts, de faire "pleurer" sa
stratocaster, adepte aussi du vibrato il mimait les sons plaintifs qu'il faisait sortir de sa guitare.

Entre 1973 et 2005, il a sorti une quinzaine d'albums de qualité inégale, auteur de chef d'oeuvres reconnu mondialement comme "Bridge Of Sighs" ou
"Victim Of The Fury" dans les années 70, son style flamboyant s'est mal adapté au, virage des années 80, malgré son association avec le légendaire Jack Bruce (The Cream) ce dernier n'a jamais vraiment réussi à faire oublier le chanteur du trio d'origine, James Deware, à la voix chaude et veloutée.

Il a eu le mérite d'avoir réussi à combler les oprhelins de Jimi Hendrix en créant un genre musical bien à lui : le hard-blues, mélange de blues et de sons électriques saturés.

Il est toujours en activité à ce jour et son dernier album "Another Days Blues" témoigne d'une énergie intacte.


Source

Top Titres

Bridge Of Sighs 1

Bridge Of Sighs

Day of the Eagle 2

Day of the Eagle

Too Rolling Stoned 3

Too Rolling Stoned

Lady Love 4

Lady Love

Little Bit of Sympathy 5

Little Bit of Sympathy

Daydream 6

Daydream

I Can't Wait Much Longer 7

I Can't Wait Much Longer

Alethea 8

Alethea

Inside Out 9

Inside Out

Shining Through 10

Shining Through

Top Albums

Essential
Essential
pistes
Another Days Blues
Another Days Blues
pistes
Bridge Of Sighs
Bridge Of Sighs
pistes

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article