Journée de grève nationale : Charleroi est également touché !

Aujourd'hui, avait lieu la grève nationale. Nous nous sommes donc rendu devant le centre commercial de Charleroi "Rive Gauche" afin d'en savoir un peu plus sur les motivations et revendications liées à ce mouvement de manifestants composé des membres des syndicats CSC, FGTB et CGSP.
Nous avons interviewé Mounia Benslama, secrétaire régionale du CSC pour le service public. Elle nous explique donc en quelques mots quelles sont les revendications qui ont motivées les syndicats à faire divers piquets de grève un peu partout à Charleroi.
Les revendications des services publics et privés étant fortement similaires, il semblait donc évident pour Mounia Benslama de prendre part aux manifestations, afin d'apporter un soutien supplémentaire aux services liés aux privés. Le but étant de manifester aujourd'hui afin d'améliorer le pouvoir d'achat.
On se rend bien compte que dans les deux secteurs, le pouvoir d'achat diminue, les mesures économiques qui sont mises en place font qu'il manque du personnel dans les administrations et même dans les secteurs liés au privé, que les conditions de travail deviennent déplorables et le ressenti est le même pour les services publics et privés.
Des négociations sont en cours à ce jour afin d'obtenir une possible augmentation des salaires.
Mouina Benslama espère que cette augmentation sera plus que considérable. Pour le domaine du privé, les manifestants ont bloqué les points importants de Charleroi, notamment le centre commercial Rive Gauche, qui représente depuis son inauguration en 2017, un point économique emblématique de la ville et de son renouveau.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article