Les Hautes Alpes "une destination proche et aimée des Belges"

18 septembre 2020
Télécharger le podcast

Interview de Caroline TCHEPELEV, attachée de presse des Hautes Alpes

Depuis le début de la crise, tous les acteurs du tourisme des Hautes-Alpes se mobilisent pour répondre aux exigences sanitaires du COVID19. Comment gérer les flux de personnes, quels bons gestes barrières et distances physiques,quels
équipements de protection, quelles procédures de nettoyage et de désinfection ?
Autant de questions auxquelles hébergeurs, commerçants, prestataires d’activités ou de services, gestionnaires d’équipement, offices de tourisme, collectivités, etc., apportent des réponses claires et sûres pour accueillir leurs clients

Un vaste terrain expérimental pour la nature
et pour les hommes.
Véritables « sentinelles de climat », les Hautes-Alpes ont la volonté de montrer comment elles s’adaptent
quotidiennement et à toutes les altitudes, aux bouleversements climatiques, tout en imaginant une
montagne plus durable pour demain.


5 549 KM2 DE SUPERFICIE, l’essentiel couvert par des zones protégées notamment le parc
national des Écrins et les parcs régionaux du Queyras et des Baronnies Provençales, des
réserves naturelles ou des espaces Natura 2000.


141 284 HABITANTS, le troisième département le moins peuplé de France métropolitaine
ICI NI GRANDS GROUPES INDUSTRIELS, NI ACTIVITÉS POLLUANTES,
le tissu économique est fait de travailleurs indépendants, de T.P.E. et de quelques P.M.E.
(les entreprises de moins de 50 salariés concentrent 8 emplois sur 10)
UN TOURISME (33% du P.I.B. local) ET UNE AGRICULTURE (8% du P.I.B.) RAISONNÉS
(8% du P.I.B.) portent l’essentiel de l’emp

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article