INTERVIEW • Daniel Roméo

06 mars 2020
Télécharger le podcast

Le bassiste électrique Daniel Romeo distille depuis plusieurs années le meilleur du funk, d’irrésistibles grooves et sait comme personne comment construire une méga fête funky tout en jouant une musique audacieuse et surprenante. Il sait aussi mettre le feu avec un swing imparable et communiquer avec son public grâce au son élégant qu’il donne à sa basse. 

Daniel Romeo accompagne notamment Bernard Lavilliers depuis plusieurs années et encore aujourd’hui. Il joue et enregistre également avec Eric Legnini Trio, Mike Stern, Paco Sery, Roy Hargrove, Reggie Washington, Eddy Louiss, Toots Thielemans, Mino Cinelu, Alex Tassel, Manu Katche, Zigaboo Modelist, Christophe Panzani, David Donatien, Yael Naim, General Electriks, Junior Jack, Felix Da Housecat, Rosario Giuliani, Fred Wesley et bien d’autres encore...


Les années passent et ne se ressemblent pas … tournées, séances de studio, productions, voyages autour du monde, Daniel Roméo  s’oublie et ne prend pas le temps pour lui . Mais il va être rattrapé par le temps qui passe… The Black Days Session (les jours noirs) sera écrit dans des jours sombres de sa vie. Deux êtres chers à son coeur vont partir vers l’autre monde et il se dit qu’il est temps de se mettre un peu à penser à lui-même. Naturellement, dans ce genre de période, on fait appel à ses amis les plus proches … Et ses amis proches sont aussi les fers de lance du jazz actuel.

Trois jours sont prévus dans son studio bruxellois pour enregistrer une dizaine de morceaux en live. On vous invite à voyager dans cet album !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article