Casseurs Flowters

Genre french, rap, Hip-Hop, french hip-hop, seen live

Les Casseurs Flowters est un groupe de rap formé des rappeurs Orelsan et Gringe.

Les deux rappeurs se rencontrent en 2001 à Caen, et commencent à faire du rap dans le début des années 2000. Le groupe se fait connaître en 2007 après la sortie du clip Saint Valentin sur le net. C'est le beatmaker Skread qui compose la majorité de leurs morceaux. Ils réalisent en 2003 leur premier projet, la mixtape Fantasy2. En 2013 ils sortent leur premier album, Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters, suivi en 2015 de l'album Comment c'est loin, bande originale du film du même nom.


Source

Les Casseurs Flowters est un groupe de rap formé des rappeurs Orelsan et Gringe.

Les deux rappeurs se rencontrent en 2001 à Caen, et commencent à faire du rap dans le début des années 2000. Le groupe se fait connaître en 2007 après la sortie du clip Saint Valentin sur le net. C'est le beatmaker Skread qui compose la majorité de leurs morceaux. Ils réalisent en 2003 leur premier projet, la mixtape Fantasy2. En 2013 ils sortent leur premier album, Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters, suivi en 2015 de l'album Comment c'est loin, bande originale du film du même nom.


Source

Top Titres

15h02 - Regarde comme il fait beau (dehors) 1

15h02 - Regarde comme il fait beau (dehors)

Inachevés 2

Inachevés

À l’heure où je me couche 3

À l’heure où je me couche

06h16 - Des histoires à raconter 4

06h16 - Des histoires à raconter

Si facile 5

Si facile

22h31 - Fais les backs 6

22h31 - Fais les backs

18h30 - Bloqué 7

18h30 - Bloqué

01h47 - Change de pote 8

01h47 - Change de pote

16h22 - Deux connards dans un abribus 9

16h22 - Deux connards dans un abribus

01h16 - Les putes et moi 10

01h16 - Les putes et moi

Top Albums

Orelsan et Gringe Sont Les Casseurs Flowters
Orelsan et Gringe Sont Les Casseurs Flowters
pistes
Comment c'est loin
Comment c'est loin
pistes
À l’heure où je me couche - Single
À l’heure où je me couche - Single
pistes

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article